Accueil Indications pour
la rédaction
d'un marché public
 
L'entreprise  
Collection de plantes  
Vous accompagner  
Cédé de Création  
Marchés publics  
Contact & Liens  
 
La législation impose aux collectivités territoriales la consultation de plusieurs fournisseurs.  Lorsqu’il s’agit d’une première,  la rédaction d’un marché public n’est pas chose aisée.
Voici quelques conseils pour vous permettre de juger en toute objectivité la crédibilité des candidats et éviter les complications.
Attention : ces exemples sont donnés à titre indicatif et n’engage en rien l’Earl Simier.

        Définir des lots en cohérence avec les savoirs faire des entreprises :
Au delà des grandes familles de métiers que sont la pépinière ou l’horticulture florale, il est important de savoir que chaque entreprise a son propre domaine de compétence. En ce qui concerne les plantes à massif certaines seront performantes sur les grandes séries, d’autres sur la diversité, d’autres encore sur les grosses plantes. Afin de tirer partie au mieux des savoirs faire de chacun, nous vous conseillons de rédiger plusieurs lots dont les intitulés pourront être par exemple :
_ pour les classiques (Bégonias, Géraniums, Pétunias,…, ou + de 500 plantes de la même espèce variété et coloris) : «Lot de plantes classiques».
_ pour les plantes originales ou rares  commandées en petites quantités (de 1 à 1000 plantes selon la rareté de la même espèce variété et coloris) : «Lot de plantes originales».

_ pour les plantes en tige, gros sujets : «Lot de plantes gros sujets».

Dans chaque lot, précisez au moyen d’une liste le nom précis (espèce, genre, variété,  coloris : ex : Bégonia semperflorens lotto Rouge) ainsi que la quantité souhaitée. Pour les grandes plantes, précisez s’il s’agit de tige, 1/2 tige ou touffe. Dans tous les cas, le contenant peut également être précisé mais nous vous conseillons de le faire à titre indicatif (il vaut parfois mieux un bon godet qu’un mauvais pot de 10 cm).


        Définir des critères cohérents avec vos attentes :
Définir des critères justes et objectifs est fondamental. C’est un élément déterminant dont dépend, par le biais du candidat retenu, la réussite de votre fleurissement. La liste ci dessous vous donne des exemples de critères intéressants que nous avons relevé dans divers dossiers de consultation.
     Gamme proposée par le fournisseur :

_ pertinence des informations techniques du catalogue sur l’utilisation des plantes.
_ richesse et diversité de la gamme évaluée sur le nombre de références proposées.
_ intérêt des plantes et variétés proposées pour l’ornement des massifs.
     Fiabilité du fournisseur :
_ capacité à respecter les plantes et variétés demandées.
_ présentation des méthodes de production en vue de garantir un développement optimal des plantes en massif.
_ références clients sur les 3 dernières années pour une prestation comparable.      
    Autres :

_ capacité à échelonner la livraison des plantes sur plusieurs semaines.
_ actions menées en matière de protection de l’environnement.

       Mettre en avant les critères qui vous paraissent les plus importants :
En fonction de vos objectifs, il peut être opportun de donner de l’importance à des critères que vous souhaitez privilégier. Dans ce cas, définissez le coefficient que doit représenter chaque critère dans votre évaluation finale. Exemple : pour un total de 100 %, 50% au respect des variétés;  20% aux actions ornementales;  30% aux prix.

        Evaluer les candidats :
Bien qu’il n’existe pas de règles en la matière,  le système de notationAu regard de leurs arguments pour justifier leur capacité à satisfaire à vos critères, une note est attribuée de 1 à 10. La note et l’évaluation finales sont enfin obtenues après avoir appliqué les coefficients propre à chacun de vos critères semble aujourd’hui le plus répandu pour l’évaluation des candidats.

Bon courage et n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.